5 conseils pour bien choisir son coach

bien choisir son coach

Publié le : 29 avril 20163 mins de lecture

Beaucoup trop de gens utilisent le statut de coach actuellement qu’il est difficile de savoir lesquels d’entre eux sont les plus sérieux. Les coachs, ça court vraiment les rues, mais il faut simplement appliquer les conseils suivants pour trouver celui qui correspond à vos attentes:

Attention à la formation du coach!

En tant que client, vous avez le droit de questionner le coach par rapport à sa formation. Dans quelle école a-t-il suivi ses formations en matière de coaching ? Se met-il régulièrement à jour ou a-t-il arrêté de se former? Un coach doit continuellement se former parce que le monde évolue et les gens évoluent. En outre, une formation doit généralement aboutir à la délivrance d’un certificat de coaching. Le deuxième conseil concerne donc la vérification de ce certificat. Si la personne qui se dit accompagnateur que vous avez contacté n’a pas un certificat, il est inutile de l’embaucher. Trois fédérations délivrent des certificats en France: la fédération internationale du coaching (ICF), la société française de coaching (SFC) et l’association européenne du coaching (EMCC). Ne faites confiance qu’aux certifications qui ont été délivrées par ces fédérations. Abandonnez tout de suite, un coach qui ne veut pas vous montrer son certification.

Attention à l’expérience de vie

Après la formation suivie par le coach et sa certification, posez-lui aussi des questions sur son parcours. Un bon professionnel devrait avoir des références. Pour un coach sportif par exemple, le mieux est qu’il ait déjà travaillé dans ce domaine ou bien qu’il ait été lui-même sportif à un moment donné de sa vie. Celui qui se déclare coach pour étudiants devra avoir de l’expérience dans l’enseignement et l’éducation. Il devra être habitué à travailler avec les jeunes. Il ne fait jamais avoir peur de fouiller dans le passé d’un coach avant de signer un contrat avec lui. D’ailleurs, c’est vous qui allez le payer, donc vous devez savoir s’il s’agit d’un bon investissement. Un accompagnateur est payé à l’heure. S’il est certifié et très expérimenté, il ne descendra pas en dessous de 100 € l’heure.

Attention à l’attitude du coach

L’idéal est que vous ayez une vision de bienveillance envers le coach. Ce qui signifie qu’il ne devra pas vous faire peur. Le coaching repose sur la confiance. Si le coach vous inspire davantage la peur que la confiance, votre collaboration n’aboutira pas à un bon résultat. Choisissez donc quelqu’un qui vous plaît et dont la rencontre vous inspire de la joie au lieu de la crainte. Mais, attention non plus à ne pas choisir un accompagnateur rigolo! C’est le dernier conseil à appliquer: opter pour un accompagnateur souriant, mais non amusant. Il faut faire la différence entre les deux, car le travail de coaching n’est pas un jeu entre potes.

—————————————————–
Pour en savoir plus cliquez ici

Plan du site